8 Dans Blog

Retraite et jeûne de 3 jours

Après une année forte en émotions et chamboulements, je décide de partir faire une retraite de 3 jours seule au calme, pour pratiquer le Yoga, méditer et jeûner. Récit de mon histoire.

Cette année 2020 n’aura laissée personne indifférent. En nous privant de nos libertés, de nos projets, en mettant notre vie professionnelle sans dessus dessous, en suspens ou en péril, ce sont tous nos repères qui ont été ébranlés.

Ces dernières années, j’ai accueilli beaucoup de changements. Changement de pays, de maison, d’activité professionnelle, évolution dans mes ami(e)s, arrivée de mon fils, décès de notre chat d’amour… Beaucoup de chamboulements et j’étais heureuse en début d’année de trouver un semblant de stabilité. Mais voilà que le premier confinement est venu faire voler ce petit équilibre en éclat.

Peur de tout perdre, peur de mourir, colère d’être enfermée, mal être, sentiment d’oppression, présence décuplée sur les réseaux… je me suis laissée attrapée dans un engrenage sans penser à me protéger. Je me suis plongée corps et âme dans ce que j’aime le plus faire: offrir mes cours, partager mon chemin et aider les autres. Mais cette digitalisation de mes activités (qui m’a permis de continuer à travailler – et j’en suis tellement reconnaissante!), a aussi amené des centaines de sollicitations quotidiennes, au point de me submerger. Au point de frôler le burn-out.

J’ai avancé un pas après l’autre avec tout le Feu de mon caractère jusqu’au jour où j’ai ouvert la porte à mes émotions. Elles m’ont sautées au visage. J’ai ressenti une immense colère pendant des semaines entière, une injustice aussi, suivie d’une profonde tristesse. Un nuage noir et lourd au dessus de mon coeur.

Laisser la place à ses zones d’ombre

Je sais à l’heure où j’écris ces mots que tout cela avait un sens. Ces émotions m’ont permis de plonger à l’intérieur de moi et de résoudre des traumatismes ancrés en moi depuis bien des années. Des douleurs remontant à mon enfance, stockées et bloquées au plus profond de moi. Cette année m’aura permis de guérir certaines blessures. En détruisant mes repères, le confinement et l’incertitude liée à cette année auront fait sauter mes filtres, mes barrières, mes retenues. L’eau a pu s’en échapper et libérer les émotions enfouies.

Après ces mois éprouvants, je ressentais ce besoin de me retrouver, de faire le point. De me ressourcer, vraiment. D’être seule. En connexion avec la Nature. De ressentir ce tout dont je fais partie. De me faire passer en premier. Sans contrainte. Sans sollicitation. De tout couper pour revenir à l’essentiel. A la seule chose qui compte vraiment.

Etre seul(e) avec soi même

J’avais initialement prévu de partir faire une retraite dans un centre spécialisé en Italie début octobre. C’était avant que le confinement et le COVID-19 s’invitent dans nos vies.

Ma retraite annulée, j’ai d’abord abdiquée, puis j’ai réalisé que j’avais tous les outils en moi pour partir seule. J’accompagne mes élèves depuis plusieurs années, je pratique le Yoga quotidiennement, je médite et travaille sur moi depuis des années. Peut être était ce l’occasion de me faire confiance car nous avons tous les clés à l’intérieur de nous. J’avais envie de me ressourcer et d’être seule. Rien de bien compliqué finalement. C’était décidé, je mettais de côté mes barrières limitantes et décidais de partir seule dans un lieu qui me permettrait de déconnecter à 100%.

Le Domaine de Monte Verdi

J’avais déjà séjourné en 2019 dans ce domaine avec mon mari. On est tous les deux tombés sous le charme de ce domaine niché dans un parc de 5 hectares de forêts dans le Var. Le domaine propose des cabanes tout confort dans le bois. Sans wifi, avec très peu de connexion. Parfaitement ce que je recherchais.

Ce que j’ai fait de mes journées

Je n’avais pas prévu de planning mais il s’est imposé à moi. J’ai puisé dans mon expérience personnelle, dans ce qui me ressource, ce qui m’apaise, qui me nourrit.

Ma journée commençait par de la méditation au son des oiseaux, puis une pratique de Yoga en fonction de ma forme du jour et de mes envies du moment. Venait ensuite de longues promenades en forêt, de la lecture, de l’écriture et quelques siestes, toujours en écoutant simplement le rythme de mon corps. Et pour finir ma journée, de la même manière du Yoga et de la méditation.

C’est surprenant de voir comme les journées peuvent vite passer et comme on peut les savourer en les vivant en pleine conscience. Un vrai bonheur.

3 jours de jeûne

J’avais très envie de tenter cette expérience et cela faisait complètement sens. Mon but premier était d’accord une véritable pause à mon corps, un temps de repos complet déconnecté de tout. La digestion représente environ 10% de l’énergie consommée pendant la journée.

Je n’ai donc rien mangé pendant 72h. J’ai uniquement bu de l’eau (pas énormément) et quelques tisanes.

Je pensais que l’expérience serait difficile mais en réalité, cela a été plutôt facile. Bien sûr, j’ai ressenti la sensation de faim de temps à autre, mais celle ci passait très vite. J’ai eu l’impression que mon corps “réclamait” de la nourriture aux horaires où il savait que je prenais mes repas. Sans vraiment en ressentir le besoin! Les premières 24h sont passées très facilement. Après cela, j’ai ressenti une baisse d’énergie, qui s’est intensifiée après 48h. Le souffle un peu plus court, et la tête qui tourne en me relevant un peu trop vite, mais rien de bien important. Bien sûr, je me suis écoutée à 100% et j’ai adapté mes activités à mes ressentis.

Pour préparer ce jeûne, j’ai effectué une descente ainsi qu’une remontée alimentaire progressive, de la même durée que le jeûne. Moins de repas les trois jours précédant et succédant mon expérience mais aussi des aliments différents: arrêt complet des protéines animales (même si j’en mange très peu), baisse puis arrêt du gluten…

Aller plus loin sur le jeûne

Il existe de nombreux livres pour vous guider si vous décider de suivre une telle expérience. Vous pouvez aussi vous faire accompagner par un naturopathe. En temps normal, je pratique le jeûne intermittent, qui me convient parfaitement. Mais je dois avouer qu’un jeûne plus long une ou deux fois par an est intéressant. Cela apporte une grande sensation de légèreté et de purification. On se sent plus léger dans son corps, plus léger dans son esprit.

Je mettrai tout de même un bémol pour les personnes souffrant de trouble du comportement alimentaire. J’ai trouvé la reprise alimentaire très dure, et particulièrement si on a eu un TCA plus jeune. A faire avec prudence donc.

Ce que j’ai retenu

Que la méditation est vitale pour mon équilibre psychique. Que l’écriture m’aide aussi beaucoup. Poser les mots sur le papier m’a toujours aidée à déposer mes émotions, à comprendre aussi ce qui pouvait se cacher derrière mes colères et mes pleurs.

Quand on ouvre ses yeux et son esprit, de petits miracles se produisent. J’ai eu la chance de vivre une expérience incroyable pendant ce séjour. Lors de ma dernière nuit au domaine, nuit de pleine lune, je me suis réveillée en sursaut dans la nuit ressentant une présence dans la chambre. Effrayée, j’allume la lumière, pour poser les yeux sur un scorpion. Une fois la peur passée et mes esprits retrouvés, je réalise ce qui vient de se produire. La rareté de cet animal, sa présence dans ma chambre, une nuit de pleine lune et qui plus est la nuit de Samhain (la fête des morts)… Cet animal, symbole de transformation, symbole de guérison… celui qui transcende ses zones d’ombres pour aller vers la lumière. Tout était là.

Et vous, avez vous déjà fait une retraite?

Vous pourriez aussi aimer

8 Commentaires

  • Répondre
    Laurence Labadie
    25 novembre 2020 à 16 h 30 min

    Très inspirant. Ta retraite m’avait beaucoup intéressé, j’avais hâte de lire ton ressenti. Cela renforce ma conviction que je dois aussi faire cette expérience un jour. ce sera ma bonne résolution de 2021 🙂
    Merci pour ce partage très intime avec nous. Tu es tellement bienveillante.

    • Répondre
      Delphine
      28 novembre 2020 à 14 h 51 min

      Merci mille fois Laurence pour ton commentaire! Je suis ravie de lire que cette expérience te parle et je te souhaite vraiment de pouvoir le faire en 2021. C’était mon objectif de 2020, je voulais aller dans un centre et voyant la tournure que prenait l’année, j’ai fini par le faire toute seule et je ne regrette pas! Je t’embrasse!

  • Répondre
    Maelstro
    20 décembre 2020 à 20 h 11 min

    Encore un super article. Cela fait quelque mois que je suis un lecteur actif et ce sont des grandes sources d’inspirations pour les gens et même pour moi qui est également un professeur de yoga certifié.
    Merci et à bientôt sur d’autres articles !!!
    Maelstro

    • Répondre
      Delphine
      21 décembre 2020 à 10 h 25 min

      Merci! Ravie que cet article t’ait plu!

  • Répondre
    Odile
    5 janvier 2021 à 10 h 20 min

    Un article très inspirant et qui résonne en moi… je commence vraiment à me dire que j’ai besoin d’une retraite comme cela.
    Merci pour tes mots 🙂

    • Répondre
      Delphine
      6 janvier 2021 à 18 h 57 min

      Je t’encourage à te lancer si cela t’inspire, c’est une véritable expérience transformative!

  • Répondre
    Malusséna Martine
    2 février 2021 à 18 h 44 min

    Je me suis retrouvée dans ton article sur cette retraite . j’ai fait en février dernier ( après un burn out lessivant) une retraite de 15 jours en inde un pencha karma ( une super détox avec soins ayurvédiques ) je n’ai pas jeûné , mais très peu mangé. J’ai perdu 5 kilos. 15 jours avec seulement mon téléphone pour communiquer avec mes filles leur dire que j’allais bien.
    Je demandais tous les jours à l’univers de m’aider à trouver ma solution pour aller vers moi, enfin: m’accorder de la place.
    J’ai trouvé ma réponse au bout de ces 15 jours de repli et puis en rentrant la covid nous a confinés et c’était encore le repli ( que cette fois ci j’ai passé avec mes filles à la maison) et ce retour , cette descente au fond de moi m’a permis de partir en quête de mes essentiels. C’est là que j’ai découvert tes cours de yoga ( auparavant je faisais du yoga iyengar depuis 2 ans). ta douceur, ta bienveillance, ton ouverture à différentes pratiques m’ont littéralement absorbées dans l’écran ( comme dans les films fantastiques tu sais?) et puis j’ai eu des problèmes de dos. je me suis donc arrêtée un moment ( 2 mois) et à nouveau tes vidéos pour les problèmes de dos m’ont ramenée vers toi et je ne décroche plus. Si tu fais une retraite yoga / jeûne je viendrais surement avec toi ( je dis surement car on ne sait jamais ce qui peut survenir au milieu de nos projets) . Ce retour sur soi est magique.

    • Répondre
      Delphine
      5 février 2021 à 7 h 54 min

      Bonjour Martine, merci beaucoup pour ton message. On ressort changé d’un pancha karma cela est sûr. Quelle chance d’avoir pu faire cela juste avant le confinement, tu étais prête à continuer le chemin vers toi! Je suis ravie que tu m’aies trouvé à ce moment là sur les réseaux – comme quoi le confinement a eu du bon sur certains tableaux :)! J’espère arriver à organiser une retraite dès que la situation sanitaire se sera un peu améliorée! N’hésite pas à t’inscrire à ma newsletter pour être sûre de recevoir les informations car ce sera pour sûr en petit comité! A très bientôt par ici ou ailleurs!

    Répondre