fbpx
0 Dans Confessions

Chronique d’une yogini

L’année passée a véritablement eu l’effet d’un ouragan sur moi. Mes plus grandes peurs sont devenues réalité. J’ai aussi découvert que j’avais plus de force et de détermination en moi que je n’aurais pu l’imaginer. Tous les aspects de ma vie ont été remis en question et j’ai commencé un nouveau chapitre. Je me suis posée les bonnes questions sur ce que je voulais, sur ce qui me rendait heureuse. Aujourd’hui, je commence enfin à me sentir plus apaisée, à mettre des mots sur tout ce que j’ai pu ressentir, à prendre du recul.

Il y a quelques semaines lors d’une conversation avec une de mes amies proches, je partageais mes ressentis et de fil en aiguille nous avons parlé numérologie. Je ne m’y connais pas trop dans ce domaine mais ce qu’elle m’a expliquée a tout de suite résonné en moi. L’année 2016 était l’année 9 universelle, la fin d’un cycle se terminant avec la nouvelle lune du 10 février dernier.

L’année 9 est marquée par les réflexions, les prises de conscience et pousse au bilan sur sa vie et particulièrement sur les 8 années du cycle qui vient de s’écouler. C’est une année de transition entre le passé et le futur qui incite à la clôture, à la résolution, à un grand nettoyage de notre vie à tous les niveaux.

C’est une année riche en émotions, qui bouscule. Le passé resurgit, et particulièrement les choses non réglées. On se libère de tout ce qui n’est plus nécessaire, de tout ce qui nous gâche la vie, des personnes qui ne nous veulent ou ne nous font pas du bien. Ce grand nettoyage, bien que douloureux et bouleversant, est positif et nécessaire pour construire un nouveau cycle sur de meilleures bases. Ce changement ne se fait pas sans peine, sans tristesse, sans regrets, sans souffrance, sans deuil… il faut savoir se donner le temps pour faire la place au positif et aller de l’avant.

Cette année apporte aussi beaucoup de positif: des amitiés retrouvées, de nouvelles rencontres qui seront importantes pour le futur, de nouvelles opportunités professionnelles… C’est le moment d’affirmer notre personnalité, de se débarrasser de ce qui nous convient pas, et de se concentrer sur ce qui nous épanouit.

Au délà de l’année universelle, nous avons tous une année personnelle, calculée en fonction de notre date de naissance. Pour connaître la signification de toutes les années, vous pouvez lire cet article. Pour trouver votre année, il suffit d’additionner tous les chiffres de votre jour et mois de naissance à l’année en cours et de réduire le résultat à un nombre entre 1 et 9. Pour vous donner mon exemple, étant née le 9 septembre, mon année personnelle pour 2016 était : 9 + 9 + 2 + 0 + 1 + 6 = 27 => 2 + 7 = 9.

J’étais donc en année personnelle 9 également ce qui a rendu 2016 d’autant plus intense pour moi.

Tout cela prend tout son sens pour moi et je dois dire que le Yoga m’a sauvée. Il m’a ouvert les yeux et accompagnée dans cette prise de conscience douloureuse. Il m’aide aujourd’hui à aller de l’avant pour me concentrer sur le positif, sur l’instant présent. Il m’aide à me détacher du passé. Je réalise maintenant que toutes les étapes que j’ai franchies, que toute la peine, que toute la douleur que j’ai ressenties m’ont amenée où je suis à présent. Tout cela avait un but.

Et je crois que je ne me suis jamais sentie aussi bien que maintenant. Une nouvelle page est en train de s’écrire, je construis tout doucement mon nouveau cycle en accord avec ma personnalité, mes aspirations, et avec un amour inconditionnel à mes côtés.

Si 2016 m’a amenée beaucoup de douleurs, cette année m’aura aussi démontré l’amour incroyable de ma fratrie, de mes plus anciennes amies, de mon mari, dont je n’avais jamais imaginé la dimension et la force. Aujourd’hui je veux vivre et grandir avec cet amour. Parce qu’il n’y a rien de plus important que d’aimer. Aimer jusqu’à en avoir mal au coeur. Aimer jusqu’à en pleurer de joie. Aimer jusqu’à tout quitter.

Aimez. Aimez. Aimez. Il n’y a que ca de vrai.

 

Je vous laisse avec une petite séance photo réalisée au Cap d’Antibes en ce dimanche de grand vent. Vous pourrez voir le avant / après grosse vague. On pourra dire que j’ai mouillé le maillot ^^

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Répondre