0 Dans Blog/ Yoga 101

Les bienfaits des torsions en Yoga

Les torsions font partie de mes postures chouchou pour leurs nombreux bienfaits: elles aident à relâcher les tensions dans le dos, ramènent de la flexibilité dans la colonne vertébrale, stimulent le système digestif et les organes et permettent de libérer ce dont nous n’avons plus besoin. Des plus simples ou plus complexes, elles sont accessibles à tous et viennent s’insérer dans toutes les pratiques facilement.

Une torsion c’est quoi?

Une torsion est une posture dans laquelle on fait tourner la colonne vertébrale autour de son axe, comme une vis que l’on viendrait rentrer dans son écrou. Il y a des torsions dans tous les groupes de postures de yoga: torsions assises, debout, en équilibre sur les pieds, en équilibre sur les mains, allongé sur le dos ou même en guerrier. On peut même venir en torsion dans la posture sur la tête.

Détendre son dos

Les torsions permettent de ramener de la mobilité dans la colonne. Elles aident à relâcher les muscles du dos ainsi que les abdominaux (notamment les obliques). Les muscles du dos ont en effet besoin de s’allonger pour permettre à la colonne de tourner autour de son axe. On travaille donc à la fois la mobilité, la souplesse et l’allongement de la colonne vertébrale. Bien travaillées, les torsions permettent en effet de créer de l’espace entre chacun de vos vertèbres, elles étirent la colonne du bassin jusqu’au sommet du crâne.

Autant dire que ces postures sont particulièrement intéressantes à travailler pour tous, car nous le savons, le mal de dos est le mal du siècle.

Les torsions pour stimuler le système digestif?

Elles ont souvent bonnes réputation et sont souvent recommandés pour leur effet « détox » sur le corps. Mais qu’en est-il vraiment?

Le yoga en général, et les torsions en particulier, permettent au système digestif de fonctionner de manière optimale. Le travail effectué sur la respiration et la relaxation procurée par la pratique du yoga permettent de détendre le système digestif. Or, on le sait, il est très difficile de bien digérer quand on se sent stressé ou crispé. La relaxation procurée par le yoga permet en effet l’activation du système nerveux parasympathique. Celui-ci est trophotrope : son activation facilite la digestion en augmentant les sécrétions digestives et en accélérant le transit.

Avec une action combinée entre la compression des organes digestifs et l’expiration, les torsions augmentent l’afflux sanguin vers l’intestin grêle et le colon, ce qui a pour conséquence de stimuler les contractions intestinales et de favoriser la progression des selles dans le colon.

On commence par le côté droit

Pour bien stimuler notre système digestif, il est important de toujours commencer par le côté droit du ventre pour agir d’abord sur le colon ascendant, le foie et le rein droit puis dans un deuxième temps sur le côté gauche avec le colon descendant, la rate, le pancréas et le rein gauche.

Au delà du corps, l’effet sur le mental

Bien qu’accessible à tous, les torsions peuvent parfois sembler difficiles. La cage thoracique est comprimée, on peut avoir l’impression d’avoir du mal à respirer, ce qui nous force à être d’autant plus conscient, présent et précis dans notre pratique. Les torsions requièrent une grande concentration et une précision dans leur pratique.

De part leur effet de compression, il n’y a plus vraiment de place pour ce qui n’est pas nécessaire. On vide ce dont on a plus besoin. Ce qui ne nous sert plus. On part de la base de la colonne, on tourne celle ci vers l’extérieur comme si on essuyait une serviette mouillée et on se grandit vers le ciel tout en respirant le plus profondément possible.

Trouver du confort dans les postures en torsion procure une grande libération. Au niveau physique mais aussi et surtout au niveau mental.

Inspirez, grandissez votre dos, expirez tournez votre colonne et laisser s’échapper tout ce qui ne vous sert plus. 

Quand les pratiquer?

Certains les pratiques pour leur effet détox à certaines périodes de l’année (changement de saison, fêtes, nouvelle lune…). J’aime personnellement les utiliser tout au long de l’année et à chacune de mes pratiques. J’en parsème presque toutes mes séances que ce soit dans ma pratique personnelle comme dans mes cours. Il existe tellement d’options et tellement de postures dans lesquelles il est possible d’effectuer une torsion qu’elles peuvent s’adapter à chacun et à tout niveau de pratique.

Je finis toujours mes séances par une dernière torsion allongée avant de venir en Shavasana. Cela permet d’étirer une dernière fois le dos, de relâcher les dernières tensions qui pourraient subsister et de me préparer ainsi au mieux à la relaxation.

Il n’y a pas de réelle contre indications à la pratique de torsions mais plutôt des cas dans lesquels il est conseillé de demander l’avis de son médecin (hernies ou autre problème de dos important), et de pratiquer avec un professeur de Yoga expérimenté qui pourra vous conseiller et vous ajuster en fonction de votre pathologie (problème digestifs important, grossesse, période post natal).

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Répondre