fbpx
0 Dans Confessions

Chronique d’une yogini

Ralentir le rythme

Selon les Yogas Sutras, le Yoga est l’arrêt de l’agitation de l’esprit (Y.S 1.2). Je crois que c’est une des principales raisons pour laquelle on commence à pratiquer. Pour calmer le petit vélo qui tourne dans sa tête, mettre pause un instant et lâcher prise. Quand je dis que le Yoga m’a sauvée, je crois que c’est pour cela. Il m’a appris à prendre de la distance avec l’agitation à l’intérieur de ma tête. Il m’a appris à reprendre le contrôle et à moins me laisser déborder par mes sentiments à une époque où je perdais complètement pied.

On a souvent l’image des professeurs de Yoga qui ont atteint le calme absolu. Je vous rassure, être professeur de Yoga c’est être une personne comme les autres qui balade ses propres casseroles et essaie de vivre mieux.

Je serai toujours une vraie sanguine, je vis ma vie à cent pour cent dans le meilleur comme dans le pire. Je m’énerve (trop) souvent pour un rien. Je rigole de tout. Je suis heureuse un instant, triste le suivant. Je vis avec toutes ces émotions parfois exacerbées.

Le Yoga me calme. Il m’apaise. Il m’aide à prendre de la distance et revenir à l’essentiel. Et tout devient beaucoup plus clair.

Ces dernières semaines, tout s’est un peu accéléré, beaucoup de nouveaux projets, de nouvelles opportunités, la décision de prendre du temps pour nous avec le chéri et tous les sentiments qui en découlent. L’excitation puis le stress de tout planifier à la dernière minute, l’angoisse et la culpabilité de ne plus être présente pour mes élèves. La peur irraisonnée de tout perdre.

Je me sens tellement chanceuse de pouvoir essayer de nouvelles choses, d’appliquer le Yoga à des cadres si différents et apporter un peu de bonheur autour de moi. J’adore ça. J’adore avoir sans cesse de nouvelles idées, essayer de m’améliorer, découvrir de nouvelles choses. Et je suis fière du petit bout de chemin sur lequel je marche.

Mais voilà, être passionnée c’est aussi se laisser déborder parfois. Je ne compte pas mes heures, je ne vois plus mes soirées ni mes week-ends. Et j’ai senti que j’étais en train de perdre l’équilibre. J’ai recommencé à sentir le stress prendre le dessus sur l’excitation parfois. J’ai juste su que j’avais besoin de ralentir la cadence, de prendre le temps. C’est une des raisons pour lesquelles nous partons quelques temps. Pour lâcher prise et se ressourcer. Pour trouver l’inspiration aussi.

Et en attendant, je prends soin de moi au quotidien. Je fais des pauses respiration dans ma journée, je fais du sport et du Yoga bien sûr. Mais ma pratique de Yoga a légèrement évoluée. Moi qui ai toujours adoré les types de Yoga très intenses et rapides, je me tourne en ce moment vers des Yogas doux et lents. Parce que c’est ce dont mon corps et mon esprit ont besoin pour ralentir la cadence. Pour trouver le calme. Pour ressentir la paix.

N’est-ce pas merveilleux de pouvoir adapter sa pratique exactement à ce que je ressens? Le Yoga est juste parfait pour cela. Il s’adapte à moi et pas le contraire. Il est toujours là pour m’aider à traverser les moments moins évidents de la vie, pour remettre un peu d’ordre dans le bordel dans ma tête et voir l’essentiel.

<3

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Répondre