fbpx
0 Dans Yoga & thérapie/ Yoga 101

Méditation en pleine conscience: pourquoi et comment méditer?

Qu’est ce que la méditation pour vous ? Une pratique spirituelle ? Religieuse ? Une croyance ? La méditation vient en effet d’Orient et a bien souvent une image erronée. Pas besoin d’être un moine bouddhiste ou de se couper du monde pour pratiquer. Cette pratique est bien au contraire accessible à tous et ne nécessite aucun prérequis.

Qu’est ce que la méditation ?

Il existe de nombreuses définitions de la méditation mais elles reposent toutes sur le même constat : la nécessité de comprendre la nature de son mental plutôt que de batailler avec lui. La méditation est un détachement et une pleine conscience dans le moment présent.

C’est une prise de conscience de ce que nous sommes réellement, une prise de conscience que nous ne sommes pas nos pensées, que la relaxation, le calme, l’amour se trouvent à l’intérieur de nous.

Lâcher prise

La plupart du temps, nous sommes contrôlés par nos pensées et par notre corps.

Méditer signifie « être témoin ». Pendant la méditation, nous prenons du recul et observons nos pensées, les ressentis dans notre corps, nos émotions mais ne les laissons plus nous contrôler. S’en suit une incroyable sensation de bien-être et de lâcher prise.

Les effets se font ressentir après la méditation et, à terme, ont un impact sur votre quotidien.

Méthodes de méditation

Il existe de nombreuses méthodes de méditation correspondant à chacun. Certaines sont passives, d’autres actives. Dans cet article, nous allons détailler la méditation en pleine conscience (méthode passive). Pour en savoir plus sur les différentes types de méditation que vous pouvez pratiquer, je vous invite à faire un tour sur le site de méditation France.

S’entraîner à se libérer du négatif

La méditation est un exercice de l’esprit, comme le sport est un exercice du corps. On entraîne notre esprit à se libérer des pensées et émotions négatives.

De nombreuses pensées sont superflues et empêchent l’esprit de se reposer. D’autres pensées sont néfastes et empoisonnent notre existence (de vieux souvenirs, des scénarios catastrophes, etc.). Notre esprit a tendance à se focaliser sur ces pensées de manière obsessive.

Faites le test, essayez de ne pas penser à une licorne. Je suis sûre que tout ce à quoi vous pensez est une licorne…

Pourquoi méditer ?

Les bienfaits son nombreux, et notamment la méditation permet de:

  • Lâcher prise et être dans l’instant présent
  • Calmer mental
  • Mieux contrôler ses émotions
  • Réduire l’anxiété et le stress
  • Prévenir des troubles cardiovasculaires
  • Réduire l’hypertension
  • Mieux gérer la douleur (personnes atteintes de maladies, de fibromyalgie)
  • Améliorer sa qualité de vie

Quelques conseils avant de commencer

  • Trouvez un endroit propice au calme. Un endroit qui vous inspire.
  • Mettez vous à l’aise. Enfilez des vêtements confortables, asseyez vous sur le sol, un coussin, votre canapé.
  • Allongez votre colonne, relâchez les tensions dans vos épaules et les muscles du visage.
  • Choisissez la type de méditation qui fonctionne le mieux pour vous.
  • Coupez vous de l’extérieur. Pensez à éteindre votre téléphone et vos alarmes.
  • Si vous ne vous sentez pas bien ou ne comprenez pas, arrêtez.

Et surtout, soyez patients.

Comment pratiquer la méditation en pleine conscience ?

Pour les débutants une séance de méditation peut durer seulement quelques minutes. Avec le temps, les périodes de méditation peuvent se prolonger. Certaines personnes méditent plusieurs heures. L’important est la régularité. Mieux vaut pratiquer quelques minutes par jour qu’un long moment une fois par mois.

Pensez à vous mettre un timer pour savoir quand arrêter et ne pas avoir à vous soucier de quoi que ce soit.

Le principe de base est de concentrer son attention sur un élément précis (sa respiration, les sensations dans le corps). Cela peut être plusieurs choses :

  • Une phrase répétée intérieurement : « Je suis forte » ou autre qui est important pour vous et positif.
  • Un objet : une lampe, une bougie, une chaise,…
  • Une image mentale : un arbre, un oiseau, la mer, ce qui vous inspire. Imaginez cette image et décrivez-en tous les détails mentalement.
  • La respiration. N’essayez pas de la contrôler mais observez là. Observez les mouvements de votre torse sur les inspirations et expirations.
  • Comptez mentalement de 1 à 10 puis de 10 à 1 ou comptez sur l’inspiration puis reprenez un compte sur l’expiration.

L’esprit est très vite distrait donc revenez autant de fois que nécessaire à votre point d’ancrage.

Vous êtes fin prêt

Petit à petit, votre esprit va s’apaiser, les pensées vont diminuer puis peut être s’arrêter complètement. A un moment, vous allez ressentir le vide, l’absence de pensées. Essayez de rester dans cet état. Vous êtes dans l’expérience du lâcher prise.

Vous constaterez qu’une pensée ressurgit habituellement très rapidement dès que vous ressentez l’état de vide. Peut être que votre pensée sera « Oh, je ressens le vide » ! C’est le signe que votre cerveau reprend le dessus.

Ré-essayez et profitez de l’instant!

 

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Répondre