fbpx
0 Dans Yoga & thérapie

Postures de Yoga anti-stress

Le stress, ça ne s’explique pas. Parfois, j’ai l’impression que le ciel va me tomber sur la tête sans raison apparente. Pour certains, cela s’exprime par des crises d’angoisse. Moi, je deviens super irritable, limite colérique et un rien m’énerve. Bien souvent, ce mal être que je ressens est lié à des peurs irrationnelles ancrées au fond de moi. Dans ces moments, autant dire qu’il est impossible de se raisonner, et parfois mon entourage essaie mais se fait gentiment renvoyer à la porte. Avec le temps, j’ai découvert que le Yoga avait ce pouvoir magique de ramener le calme à l’intérieur de moi. Il y une explication scientifique à tout ça, comme j’en parle dans cet article. De nombreuses poses aident à prendre du recul et retrouver un peu de sérénité. Voici mes préférées.

m

.

POSTURES DE YOGA ANTI-STRESS

Les jambes contre le mur

p1110486-copieC’est ma posture préférée. Simple et facile à réaliser n’importe où. Je me mets au calme, dans un endroit confortable. En général je mets un fond sonore que j’aime et qui me relaxe, et je ferme les yeux. Pour ressentir les bienfaits, restez au moins 5 minutes dans la pose.

Cette posture est réparatrice, calme le système nerveux, soulage la fatigue musculaire, améliore la circulation sanguine et aide à rétablir le rythme naturel de la respiration.

Astuce perso: Mettre un réveil au bout de 10 minutes pour vraiment s’accorder un temps pour soi et laisser le temps au corps de recevoir tous les bénéfices de la pose. Ca me permet de ne pas avoir à ouvrir les yeux toutes les 30 secondes pour vérifier depuis combien de temps je suis dans la posture et si je dois bouger, et de vraiment me laisser aller à la méditation.

Petit plus: Glissez une couverture roulée, un traversin ou un coussin sous votre sacrum (l’os triangulaire juste au dessus de votre fessier) pour élever légèrement vos hanches. De cette manière, vous inversez la circulation du sang, vos hanches étant plus haute que votre coeur. Le sang irrigue plus rapidement votre cerveau, ce qui lui permet de se reposer.

 .

Le croissant de lune

p1110481-copieQuand on est stressé, on a souvent tendance à se crisper et à se tasser (tout particulièrement dans l’environnement de travail). La posture courbée que l’on adopte contribue aux douleurs dans le cou, les épaules et le bas du dos. La pause du croissant de lune est très simple et permet d’étirer le corps pour se libérer des tensions ressenties.

Astuce perso: On lève les bras au ciel sur l’inspiration et on se courbe vers le côté sur l’expiration. On tient sur le côte entre deux et trois respirations et on revient au centre sur l’inspiration. On recommence de l’autre côté et autant de fois que votre corps vous le demande. La respiration est importante et permet d’étirer le corps sans se faire mal.

Petit plus: Pas besoin d’être debout, on peut très bien faire ça assis sur une chaise, les bienfaits seront exactement les mêmes.

.

La flexion avant

p1110476-copie

La flexion avant est une inversion (les hanches sont plus hautes que le coeur). Dans toutes les inversions, l’afflux sanguin est inversé. Le sang oxygène donc plus rapidement le cerveau et le soulage. Cette posture est donc parfaite pour apaiser le système nerveux.

Cette posture permet aussi d’étirer les ischio-jambiers et de travailler la flexibilité.

Astuce perso: plier les genoux, pour plusieurs raisons. D’abord, cela permet de toucher terre plus facilement et, plus important, cela permet de garder le ventre connecté aux cuisses ce qui protège les lombaires et relâche le dos.

Petit plus: plusieurs variations ici. On peut attraper les coudes opposés et balancer de droite à gauche, toucher le sol ou placer ses mains sur des blocs… A vous de choisir l’option qui vous convient!

La posture du chiot

p1110493-copie

Cette posture, bien qu’elle ne soit pas référencée comme étant « réparatrice » permet d’étirer les épaules, la colonne vertébrale et les hanches. Cet étirement profond du corps et l’orientation du corps vers la terre permet de se recentrer et de diminuer le stress. Difficile pour les débutants, car il s’agit d’un stretch profond, mais très efficace.

Astuce perso: Je commence par me positionner en position de table, et de là je glisse mes mains vers l’avant. Le torse trouve rarement le sol mais je m’arrête à l’endroit où je sens le stretch. J’essaie de garder mes hanches au dessus de mes genoux. Une fois dans la pose, je prends de grandes respirations.

Petit plus: Poser un bloc sous mon front pour que celui-ci repose sur quelque chose. Et basculer la tête de droite à gauche pour masser le front et aider au relâchement du système nerveux.

 

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Répondre