2 Dans Blog/ Confessions/ Yoga & Lifestyle

« Mais tu as des formes pour faire du Yoga! »

Cette phrase que j’entends bien souvent me fend souvent le coeur.

Vous le savez si vous me suivez depuis un moment, j’ai perdu beaucoup de poids cette dernière année. Presque 15 kilos. Et pourtant, j’ai toujours des formes. C’est ma morphologie. Je me rappelle avoir eu très longtemps honte de parler de mon poids car j’ai toujours été lourde sur la balance. Ce n’est pas toujours facile de s’accepter tel que nous sommes.

On est tous pareils: peut être que vous vous trouvez trop maigre, trop rond, pas assez musclé, trop large… notre jugement sur nous même est souvent très difficile. Et parfois je me surprends à me regarder dans la glace à me trouver « grosse » avec tous ces kilos en moins même si au fond je me rends bien compte que mon regard est complètement fossé.

L’une de mes professeurs m’a dit récemment qu’elle avait remarquée que j’avais perdu beaucoup de poids, et a ponctué sa phrase par « ça doit être plus facile quand même de faire du Yoga comme cela ». La yogi que je suis est restée très calme et lui a répondu que cela n’avait pas changé grand chose dans ma pratique mais que je la remerciais. Ma déesse intérieure quand à elle était en train de bondir de colère, les cheveux dressés sur la tête, de la fumée lui sortant des oreilles.

Et malheureusement ce commentaire n’est que le reflet de la société. Quand j’ai commencé le Yoga, j’avais peur de ne pas être assez fine ou musclée pour en être capable. Je voyais les photos de Yogis hyper bien foutues en maillot de bain sur instagram et je me disais que ce n’était vraiment pas pour moi.

Le Yoga est fait pour tous

Pourtant le Yoga est fait pour tous. Quel que soit votre âge, votre histoire, votre morphologie, votre condition physique.

Et ce que j’adore dans le Yoga c’est que chacun y trouvera un point fort. Et que cette force évolue avec le temps. Pour moi au début, c’était la flexibilité, maintenant c’est le lâcher prise. C’est une pratique qui redonne confiance car elle vous montre que oui, vous pouvez accomplir ce que vous désirez et que vous êtes beaucoup plus fort et capable de beaucoup plus que ce que vous imaginez!

Reprendre possession de son corps

Le Yoga est justement là pour vous apprendre que votre corps est une merveilleuse machine qui peut vous mener où vous le décidez si vous apprenez à communiquer avec elle. Parce qu’on passe souvent nos vies dans une situation de conflit total, une relation d’amour-haine qui finit bien souvent mal. En tous cas dans mon cas.

Puis un jour, j’ai compris qu’au lieu de forcer, de vouloir obtenir des résultats maintenant tout de suite, il était peut être temps de m’écouter. Et cela valait sur le tapis comme dans mon quotidien.

Observer comment mon corps réagit à ce que je mange, observer mes forces et faiblesses, observer comment mes muscles fonctionnent, observer mes ressentis, mes sensations et mes émotions. Et petit à petit, j’ai repris possession de cette merveilleuse machine. Et quel bonheur! Je me suis si longtemps sentie coincée dans une enveloppe que je ne « possédais » pas et pourtant, il suffisait d’y faire attention, de l’écouter pour doucement renouer le contact.

S’accepter

Le Yoga n’est pas une pratique de la perfection et même si c’était le cas, la personne parfaite ne serait pas celle qui a un corps parfait (si tant est que cela veuille dire quelque chose! c’est tellement subjectif…) mais celle qui aurait réussit à lâcher prise et atteindre la conscience pure, débarrassée de toutes les perversités de l’esprit.

Le Yoga est justement là pour nous apprendre à nous accepter tel que nous sommes dans l’instant présent.

Cela ne veut pas dire que nous ne devons pas avoir envie de changer certaines choses ou de trouver une meilleure version de nous même. Mais juste savoir accepter que tout est parfait dans le moment présent. Et comprendre aussi que tout est à l’intérieur de soi: la force de changer les choses, de décrocher la lune ou de gravir des montagnes et l’amour pour s’aimer soi même et aimer les autres.

Prendre soin de soi

C’est tout cela qui m’a mené vers des prises de conscience et cette volonté de prendre soin de moi, d’être en bonne santé. De me sentir plus épanouie et libre de mes mouvements. C’est tout cela qui m’a mené à perdre du poids. Je n’avais pas d’objectif précis sur la balance. Je voulais simplement me sentir mieux. Mon corps s’est dirigé tout seul vers le poids qui lui convient pour fonctionner.

Mais ma pratique n’a pas changé. Je n’ai pas réussi à l’approfondir parce que j’ai perdu du poids. Je l’approfondis jour après jour parce que je pratique assidûment, parce que j’observe encore et toujours. Alors oui, dans certaines torsions, je me sens mieux car je n’ai plus de pli de graisse qui peut être inconfortable. Mais ce n’est pas grand chose et ce n’est pas ce qui compte.

La beauté de notre société réside justement dans nos différences. De couleur de peau, de religions, de culture, de morphologie. La vie serait tellement triste sans cette diversité. Sachez cultiver ces petits riens qui font que vous êtes vous et apprenez à les aimer. Et si on commençait tout de suite? Et si vous faisiez une liste la maintenant tout de suite de 10 choses que vous aimez chez vous?

<3

Je vous laisse avec une série de photos. Sur chacune d’entre elle, je focalise tour à tour sur mes bourrelets, la taille de mes bras ou de mes cuisses. Mais en y regardant bien, je les aime aussi beaucoup et je me trouve jolie. Tout est une question de point de vue.

 

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Répondre
    Camille
    21 novembre 2017 à 12 h 07 min

    Je te trouve belle sur toutes les photos en tous les cas. Je trouve que ce qui n’est pas facile en commençant les cours de yoga, c’est les autres nana, parfois avec des corps incroyables, moulés dans des combi de yoga qui coûtent un bras… Alors que toi, tu es sponso décathlon, et que tu as des bourrelets qui dépassent au dessus de ton legging. Au final, il faut juste faire taire notre juge intérieur et arrêter de se comparer… 🙂

    • Répondre
      Delphine
      21 novembre 2017 à 14 h 04 min

      Merci Camille, c’est adorable! Tu as raison, il faut apprendre à arrêter de se comparer et aussi être assez fière pour reconnaître sa beauté 🙂

    Répondre